Informations pratiques
Communications
du Consulat
Droit de la famille
Entrée-Sortie
des Etats-Unis
Fiscalité
Ouragans
Travailler
à Houston
Vie quotidienne
Lien vers
Votre Installation

Entrée-Sortie des Etats-Unis et de France

- Une mine d'informations sur l'entrée aux Etats-Unis : CBP.gov (avril 2012)
- Global Entry : entrer plus vite aux US ! (juin 2011)
-
Parafe : entrer et sortir de France plus vite ! (juin 2011)
- Demande d'autorisation ESTA et taxe d'entrée aux Etats-Unis (septembre 2010)

Global entry – voyager plus vite !
par Eglantine Pauvarel du Cabinet Donovan (juin 2011)

Si vous détenez une carte verte ou un passeport américain, le programme Global Entry a été mis en place par les United States Customs and Border Protection (CBP) pour vous faciliter l'entrée aux États-Unis lors de vos déplacements à l’étranger.
En quoi consiste le programme ?
Le programme vous offre un processus accéléré lors du passage à la frontière américaine. Les personnes membres du programme Global Entry peuvent passer directement par les kiosques « Global entry » au lieu de passer par le guichet habituel. Vous devrez néanmoins compléter votre formulaire de déclaration douanière sur l’interface électronique du kiosque (et non la version papier). Votre adhésion au programme est valide pendant cinq ans.
Les aéroports suivants participent au programme :
Boston – Logan International Airport (BOS) ; Chicago O’Hare International Airport (ORD) ; Dallas/Ft. Worth International Airport (DFW) ; Detroit Metro Wayne County Airport (DTW) ; Ft. Lauderdale/Hollywood International Airport (FLL) ; George Bush Intercontinental Airport, Houston (IAH) ; Hartsfield – Jackson Atlanta International Airport (ATL) ; Honolulu International Airport (HNL) ; John F. Kennedy International Airport, New York (JFK) ; McCarran International Airport, Las Vegas (LAS) ; Los Angeles International Airport (LAX) ; Miami International Air-port (MIA) ; Newark Liberty International Airport (EWR) ; Orlando International Airport (MCO) ; Orlando – Sanford International Airport (SFB) ; Philadelphia International Airport (PHL) ; San Francisco International Airport (SFO) ; San Juan Luis Muñoz Marín International Airport (SJU) ; Seattle – Tacoma International Airport Sea-Tac (SEA) ; Washington-Dulles International Airport (IAD).
Puis-je bénéficier du programme ?
Le programme est ouvert aux résidents permanents, aux citoyens américains, aux citoyens néerlandais et mexicains. Il existe certaines limites quant à l’accessibilité du programme. Vous ne pouvez pas en bénéficier si vous avez un casier judiciaire ou si vous ne satisfaites pas aux critères de sécurité établis par la CBP (« low-risk status »). Si vous êtes mineurs, vous devez obtenir l’autorisation de vos parents ou de vos tuteurs légaux.
Comment s’inscrire ?
Vous pouvez vous inscrire en ligne en complétant le formulaire d’inscription goes-app.cbp.dhs.gov.
L’interface est disponible en français. Le coût est de 100 dollars. Lorsque votre application est approuvée, vous serez convoqué à un entretien avec un agent du CBP qui confirmera votre éligibilité, prendra votre photo et vos données biométriques.
Vous devrez apporter à votre rendez-vous votre passeport, votre carte de résident permanent (si vous en détenez une), ainsi qu’une deuxième forme d’identification (permis de conduire…).

Pour connaître le détail des modalités et vous inscrire à ce programme et imprimer la brochure explicative (en anglais) : www.globalentry.gov

Parafe : passage rapide des frontières
par Jean-Marc Pince (juin 2011)

Q uoi ? Le temps des longues files d’attente aux douanes des aéroports de Paris serait révolu ?
A l’arrivée du vol AF639 de Houston, le matin, plus d’interminables serpentins, de personnes aux yeux hagards avançant tel des zombis vers la petite fenêtre en plexiglas où, perché sur son piédestal, un personnage officiel à l’amabilité légendaire vous grogne un « cé bon passez ».
Et au départ de Paris, lorsque malgré votre précautionneuse prévision d’une confortable marge de sécurité, vous vous retrouvez néanmoins à courir pour avoir le temps de faire quelques derniers achats « indispensables » au Duty free pour vous apercevoir avec horreur que vous n’êtes pas le seul dans ce cas et que sur les vingt étroits passages possibles vers la « free zone » seuls deux sont en fonction « Oh Boy ! Just have take ? a deep breath ».
Une solution existe depuis peu. Elle s’appelle « PARAFE ».
Le principe est simple : une ligne spéciale dédiée, des empreintes digitales comme signature et un passeport à jour (of course !). Vous pourrez utiliser cette ligne au départ comme à l’arrivée.
La première étape nécessite d’être préalablement enregistré par les douanes françaises.
Deux espaces d’inscription à Paris Charles de Gaule : Terminal 2E près de la sortie 10 au niveau des départs et au Terminal 1 à proximité de la sortie 24.
Un espace d’inscription existe aussi à Orly Terminal sud.
Pour vous inscrire vous devez vous présenter dans un de ces points. Le douanier va scanner vos empreintes digitales et les lier à votre numéro de passeport.
Notez bien que si vous changez de passeport vous devrez recommencer l’opération.
Lorsque cette opération est faite, vous pouvez directement utiliser le passage dédié et matérialisé par le logo « PARAFE ». Vous vous présentez devant le sas, passez votre passeport dans la lecture optique et la porte s’ouvre. Une fois dans le sas, vous devez alors scanner votre empreinte digitale afin de pouvoir accéder à la « zone sous douane ».
Ce petit pas à l’extérieur du sas prend alors une proportion interstellaire, vous êtes proche de ressentir ce que Neil Armstrong a vécu là-haut (l’apesanteur en moins). Vous jetez alors un regard compatissant vers la masse mouvante de vos compatriotes avançant à pas lents et lourds vers un des deux guichets salvateurs.
Vous, vous êtes déjà libre !

Le pas léger, le coeur en fête vous avancez gaillardement, lorsque tout à coup, vous vous retrouvez nez à nez avec un uniforme, qui vous intime l’ordre d’aller vous placer dans la file du milieu où patientent déjà une bonne vingtaine d’hominidés.
«Zut…j’avais oublié la fouille de sécurité !»

Lien utile www.aeroportsdeparis.fr/ADP/fr-FR/Passagers/Formalites-Infos-Pratiques/Parafes

Demande d'autorisation ESTA et taxe d'entrée aux Etats-Unis (Septembre 2010)

Si le visa n'est pas obligatoire pour la majorité des Français qui se rendent aux États-Unis, une demande d'autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est nécessaire depuis janvier 2009. Cela consiste à remplir un formulaire sur Internet : esta.cbp.dhs.gov/esta/esta.html.

À compter du 8 septembre 2010, cette formalité n'est plus gratuite, facturée 14 dollars, dont 10 versés à
la promotion du tourisme.

Une fois cette demande approuvée, l'autorisation reste valable pour une ou plusieurs entrées aux États-Unis pour une durée de deux ans ou jusqu'à expiration du passeport du demandeur.
Les voyageurs ayant déjà obtenu une autorisation de voyage ESTA avant le 8 septembre 2010 n'auront pas besoin de s'acquitter des nouveaux frais liés à l'ESTA s'ils veulent mettre à jour leur demande.
En revanche, ceux qui auront un nouveau passeport ou qui doivent renouveler leur demande d'autorisation
ESTA devront s'acquitter de ces frais.

Conditions requises par les visiteurs concernés par la déclaration ESTA obligatoire pour rejoindre les Etats-Unis :

- Etre citoyen ou ressortissant d'un pays éligible par le Visa Waiver Program
- Ne pas être en possession d'un visa de visiteur
- Effectuer un voyage de 90 jours maximum
- Effectuer un voyage aux Etats-Unis pour affaires ou loisirs uniquement.

Il est conseillé de se connecter au moins 72 heures avant le voyage pour éviter tout désagrément.

35 pays concernés :
La France, l'Allemagne, Andorre, l'Australie, l'Autriche, la Belgique, la Corée du Sud, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l'Islande, l'Irlande, l'Italie, le Japon, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, Monaco, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, la Slovénie, la Slovaquie, la Suède, la Suisse et le sultanat de Brunei.

Pour plus de renseignements, lire le document officiel en français : Système électronique d'autorisation de voyage.