- retour à l'intro
 


A nos épouses


C’est ce que l’on pourrait appeler une belle journée d’automne: ciel bleu, déjà 20 degrés et le soleil qui éblouit le regard à la descente de la voiture. On entend des enfants qui courent et crient autour des tables d’un buffet. Des balançoires, des cages de foot, une course en sac ou du tir à la corde : l’action pourrait se situer dans le sud de la France lors d’une réunion de famille. Quelques indices me guident et me rappellent à la réalité au passage du porche de Regal Ranch, « a little piece of Texas ». La foule coiffée de Stetson est venue nombreuse en ce jour anniversaire. Nulle place pour un rosé de Bandol car Margarita glacée et Shiner Bock sont à la carte du bar et tout ce petit monde se prépare à affronter un BBQ texan dans une ambiance de western faite de nappes à carreaux rouges et blancs, musique country et lancer de fer à cheval. Seule concession au décor « made in Texas », des desserts bien de chez nous. Mais au beau milieu de ce Texas parfois si déroutant pour les Européens que nous sommes, c’est bien d’une réunion de famille dont il s’agit, celle de la communauté francophone que fédère depuis trente ans Houston Accueil.

Notre association fut portée sur les fonds baptismaux en 1979 par Marie-Louise Thiers. Bien malin celui qui d’entre nous aurait pu affirmer il y a 30 ans qu’il se retrouverait un jour à Houston, l’auteur de ces quelques lignes apprenant quant à lui tout juste à lire et à écrire. La majorité d’entre nous en deviennent des membres actifs durant quelques années seulement mais c’est un passage que l’on n’oublie pas assurément. Comme dans chaque famille, tous les caractères et toutes les personnalités se retrouvent. Mais ce qui m’a frappé en écoutant le discours d’introduction de notre présidente, c’est qu’il y a une constance dans ces personnalités qui ont construit Houston Accueil : elles sont toutes féminines.

J’écrirai un autre jour sur les évolutions de notre société mais à Houston, c’est presque toujours nos carrières, messieurs, qui font traverser l’Atlantique à nos familles. Je lève donc mon Stetson à nos épouses qui, depuis trente ans, avec dévouement et un brio indiscutable, organisent et gèrent cette grande famille qu’est Houston Accueil et qui sans laquelle nous ne pourrions trouver loin de notre pays, de nos racines, de nos parents, grands-parents ou cousins, cet équilibre indispensable à une vie de famille et professionnelle épanouie et heureuse hors de nos frontières. Un immense merci. Cette journée du 18 octobre à « little piece of France » fut un « Régal » aux dires de tous, petits et grands.

Cyril Clocher, 2009